DIS « MERCI » !

« Les noirs savent tous danser ». « Les Américains sont obèses ». « Les Italiens ne mangent que des pizzas ». Ces phrases au présent de vérité générale font toutes partie d’une seule et même catégorie : les clichés.

Ce sont des idées préconçues qui réduisent un groupe de personnes à une généralisation. Cependant, il n’y a pas de fumée sans feu. Par exemple, la musique est omniprésente dans beaucoup de cultures africaines, 50% de la population adulte des États-Unis est obèse et les pizzas italiennes sont réputées dans le monde entier. Et tu sais encore quel cliché est proche de la réalité ? Celui qui dit : « Les Français râlent tout le temps ». En fait, je pense que les êtres humains râlent énormément. Les adolescents, les jeunes adultes se plaignent beaucoup. En France il fait trop froid, au Congo il fait trop chaud et j’imagine même que dans certains pays il fait trop tiède ! Pour faire simple, on n’est jamais content ! Mais que pense Dieu de tout cela ?

Lorsque je lis les Évangiles, je m’émerveille toujours face à l’attitude de Jésus. Il était si… parfait ! Les gens le suivaient partout en permanence, les pharisiens ne cherchaient qu’à le piéger, certains membres de sa propre famille doutaient de son identité divine, il devait se faire crucifier pour des gens qui lui ont craché à la figure, il était dans un corps limité d’humain alors qu’au ciel, des anges le servaient ! Franchement, Jésus avait TOUTES LES RAISONS de se plaindre. Et ses plaintes auraient été carrément légitimes. Mais Il ne le faisait pas. Au contraire, Il remerciait Dieu pour des choses toutes simples comme la nourriture (l’histoire des pains qui ont nourri 4000 personnes racontée en Matthieu 15) ou pour la résurrection de son ami Lazare (Jean 11).

La vie n’est pas rose, les choses ne se passent pas toujours comme on l’aurait souhaité. Mais être chrétien ce n’est pas se laisser porter par le vent ; quand il fait beau on sourit, mais quand il fait moche on boude. Être chrétien c’est prendre la décision d’être reconnaissant. C’est ALLER CHERCHER les raisons de dire merci au cœur de l’obscurité. De plus, en tant qu’enfants de Dieu, on peut chaque jour dire merci à Dieu pour la croix où Il a envoyé son Fils unique mourir pour nous. On peut chaque jour dire merci à Dieu pour son amour inconditionnel, pour la vie.

Comme le dit Éphésiens 5.20 : « À tout moment et pour toute chose, vous remercierez Dieu le Père au nom de notre Seigneur Jésus-Christ ».

Dès maintenant, disons merci plus souvent !

Ces gestes qui représentent Jésus

Nous étions autour de 19 heures, un vendredi soir. Le centre commercial était rempli, mais pas trop. À la caisse, il n’y avait même pas de queue ! Alors que maman et moi rangeons les courses dans le caddie, je vois des camarades de classe débouler à la caisse d’en face, avec une tonne de paquets de chips et de bonbons. Ça m’amuse toujours de voir des amis faire leurs courses en même temps que moi, mais mon amusement retombe directement lorsque je vois la situation embêtante dans laquelle ils se trouvent. En effet, il leur manque un peu d’argent pour tout payer. Maman me regarde. Je regarde maman. On se regarde. Et c’est là qu’elle me pose la question : « Combien il leur manque d’argent ? », je me dirige donc vers eux, je leur demande, ils me répondent et je rapporte la réponse à maman (expérimentation de la vie d’un pigeon voyageur, finalement). Puis là, elle ouvre son porte-monnaie et en sort l’argent nécessaire à l’achat des courses de mes camarades de classe, pour le leur donner. Imagine un peu leur tête, leur réaction face à un tel acte de générosité. Ils n’en reviennent pas (moi non plus d’ailleurs, j’avoue) et regardent maman comme si elle était le Père Noël avec une hotte remplie de cadeaux. C’est un vrai (et émouvant, de mon point de vue) geste d’amour et c’est d’ailleurs ce à quoi Dieu nous appelle : à être amour, comme Lui-même l’est. Il nous appelle à briller dans un monde où règne l’obscurité.

Dans ma version de la Bible, Segond 21, le chapitre 61 du livre d’Esaïe est intitulé « Le salut proclamé ». Le prophète Esaïe y déclare qu’il a été consacré par onction par l’Eternel pour « annoncer de bonnes nouvelles » (v.1), pour « guérir ceux qui ont le cœur brisé » (v.1) ou « consoler tous ceux qui sont dans le deuil » (v.2). Esaïe ne dit pas qu’il va aller voir chaque personne et lui faire un sermon théologique sur l’existence de Dieu, non. Mais au travers de diverses actions, il va montrer ce qu’est la véritable joie d’être sauvé, et finalement, en tant que chrétiens, nous aussi avons été « consacrés par onction » pour annoncer de bonnes nouvelles, car nous avons reçu le Saint-Esprit. Alors nous aussi, nous avons la mission d’aller proclamer la bonne nouvelle de Jésus-Christ au monde qui nous entoure. Et pas seulement avec des mots ! NOS ACTIONS AUSSI PEUVENT REFLÉTER JESUS ! Un sourire, une concession, un mot gentil, une excuse sincère, toutes ces actions peuvent refléter Jésus et toucher une personne. Au fond, on ne sait pas réellement ce que vivent les gens ; ils peuvent être grandement touchés par un acte qui nous semble insignifiant.
Galates 5.22 nous apprend que « le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi ».
Il est vrai que nous ne pouvons pas sauver une personne ou lui donner le Salut, mais on peut la bénir.

Alors, allons bénir les gens à travers notre attitude !